Vermines, parasites, moisissure : Que faire ? Quels recours ?

Les parasites et la moisissure, une fois installés dans votre logement, peuvent être une source de problèmes importants : inconfort, impacts sur la santé, etc.

Les parasites et la moisissure

La lutte contre les nuisibles doit se faire sans attendre, afin d'empêcher leur multiplication et de garder le contrôle sur la situation. Fourmis, coquerelles, blattes, cafards, termites, mouches, mites, mais aussi rongeurs ou oiseaux, sont les parasites domestiques les plus courants. Ils sont, avec la moisissure et l'humidité, une source importante d'insalubrité du logement.

Se débarrasser des parasites – La marche à suivre

  1. Trouver et obturer les points d'entrée : portes et fenêtres mal scellées, fentes ou trous dans les murs ou les fondations, ouverture autour des tuyaux, ou encore interstices autour des boiseries, peuvent être des voies de pénétration importantes pour les parasites. Scellez les trous dans les murs avec un produit de calfeutrage ou une mousse aérosol, calfeutrez les fissures et les trous dans les armoires et les murs, et réparer les moustiquaires de fenêtres endommagées.
  2. Créer un environnement défavorable aux parasitesCréer un environnement défavorable aux parasites : les nuisibles, comme la moisissure, apprécient tout particulièrement les endroits humides et sales. Éliminez les zones d'eau stagnante, ainsi que toute source de nourriture exposée. Pensez aux éléments nuisibles comme les fruits en décomposition, poils et cheveux tombés au sol, plantes mortes ou trop arrosées, qui constituent tous un approvisionnement pour de nombreux insectes ou rongeurs. Nettoyez votre logement de fond en comble et maintenez un état de propreté constant. Éliminez la poussière, les débris, les empilements d'objets non utilisés, qui font de parfaits nids pour les parasites.

En tant que locataire, conserver votre logement dans un état de propreté est le meilleur moyen d'éviter la présence de parasites et de moisissure. Si, malgré vos efforts, vous détectez la présence de nuisibles dans votre location, vous devez suivre la procédure recommandée.

Locataires, quelle procédure suivre en cas d'infestation de parasites

En tant que locataire, la lutte contre les nuisibles n'est pas à votre charge.

  1. Avisez immédiatement le propriétaire ou le gestionnaire de votre appartement, qui devra faire appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire certifié.
  2. Si, malgré tout, votre propriétaire ne met rien en place pour régler la situation, envoyez-lui une lettre recommandée lui signalant la présence de parasites et le sommant d'intervenir dans les 10 jours ouvrables. Cet avis doit mentionner qu'à défaut d'entreprendre les démarches appropriées, une copie de la lettre sera acheminée à la Division des permis et des inspections de l'arrondissement concerné.

La Lutte Antiparasitaire Intégrée, une méthode reconnue

La lutte antiparasitaire intégrée (LAI) est une méthode considérée comme la plus efficace pour la lutte contre les insectes et autres nuisibles. Approuvée par le milieu scientifique, le gouvernement, et le secteur de la lutte antiparasitaire, cette méthode se présente en 5 étapes de prévention et de gestion des infestations, principalement grâce à des moyens non chimiques. Une utilisation ciblée de produits antiparasitaires viendra compléter, au besoin, la mise en place de mesure visant à prévenir et lutter contre l'infestation.

En tant que locataire, vous pouvez mettre en place, en amont, toutes les mesures préventives nécessaires pour éviter les parasites et la moisissure dans votre logement. Et en cas d'infestation malgré vos efforts, vous pouvez conseiller la méthode LAI à votre propriétaire ou gestionnaire, pour lutter efficacement et résoudre définitivement votre problème.