Le blogue d'informations pratiques sur l'immobilier au Québec

Catégorie : vente (Page 1 of 3)

comment choisir un bon agent

Recherche immobilière : comment choisir un bon agent ? (vendeur/acheteur)

La recherche immobilière est une véritable tâche à plein temps et les conseils d’un courtier sont précieux, tant pour un vendeur qu’un acquéreur. Au Québec, pour exercer, le courtier immobilier doit détenir un permis délivré par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec, posséder une assurance responsabilité civile et souscrire au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier. Mais le respect de ces obligations légales ne fournit aucune garantie quant aux compétences du courtier. Voici quelques pistes pour vous permettre de reconnaître un bon agent.

Qu’est-ce qu’un bon agent pour un vendeur ?

  • Il exerce à plein temps et est expérimenté

Vous pouvez généralement vérifier en ligne le nombre de transactions qu’il a réalisées sur le secteur durant les derniers mois, le pourcentage de réduction consenti entre le prix du mandat enregistré et le prix réel de vente, le délai moyen pour vendre ainsi que les prix et mentions qu’il a remportés au vu de ses performances.

  • Il a l’habitude d’effectuer des transactions sur le secteur

Un bon agent immobilier a une connaissance solide de la zone dans laquelle il travaille : il connaît les propriétés qui viennent de se vendre et à quel prix ainsi que l’ensemble des biens en vente sur son secteur, maîtrise la réglementation ainsi que les projets en cours au niveau local.

Lire la suite

Partagez cet article :
Changement de fenêtre

Changement de fenêtre : quand le faire, comment magasiner et acheter les bonnes fenêtres?

Vous envisagez un changement de fenêtre avant d’entamer l’hiver et les basses températures de cette saison après avoir enduré les infiltrations d’air désagréables et l’apparition de buée? Si des problèmes d’efficacité, d’inconfort, d’insonorisation ou encore d’esthétique s’accumulent, il est recommandé d’effectuer votre changement de fenêtre le plus rapidement possible pour un investissement bénéfique à long terme pour votre maison ou votre bâtiment.

Quand effectuer un changement de fenêtres?

Il est recommandé de changer vos fenêtres le plus rapidement possible dans la mesure où celles-ci seraient endommagées, notamment avant l’hiver, en cas de fracture d’une ou de plusieurs fenêtres. Il est également recommandé de faire un changement de fenêtre le plus rapidement possible, si vous rencontrez des problèmes d’efficacité, d’inconfort, d’insonorisation ou encore d’esthétique liés à vos fenêtres. Les fenêtres sont des éléments qui ont une longue durée de vie, allant de 15 à 25 ans selon les matériaux, mais leur changement est parfois inévitable et urgent pour garder un certain confort et une stabilité énergétique dans votre intérieur. Le remplacement de vos fenêtres comme celui de vos portes constitue un investissement économique relativement important, mais celui-ci est un investissement à long terme. Aussi, vous gagnerez en performance énergétique et ferez alors certainement de lourdes économies sur vos factures d’énergie pour rentabiliser rapidement cet investissement. En effet, ces travaux apparaissent en tête de liste des rénovations écoénergétiques les plus rentables à long terme pour les particuliers et leur habitation comme pour les bâtiments commerciaux et industriels.

Lire la suite

Partagez cet article :
comment trouver un bon professionnel

Entrepreneur pour rénovation : comment trouver un bon professionnel?

Lors d’un projet de rénovation dans un bien immobilier, le plus complexe avant de se lancer dans le projet semble être de trouver un entrepreneur en rénovation professionnel, honnête et compétent. Pour ne pas vous faire à avoir par le premier trouvé, prenez le temps de bien définir vos besoins, d’établir un budget réaliste et d’annoter tous les questionnements que vous pouvez avoir sur la réalisation de ces travaux.

Plan pour trouver un bon professionnel entrepreneur en rénovation

Rencontrer plusieurs entrepreneurs

Pour trouver le bon entrepreneur pour vos travaux de rénovation, le premier point à toujours respecter est de ne jamais faire affaire avec le premier venu. Il faut toujours demander au moins trois soumissions et comparer ce que chacun offre afin de choisir le celui qui comblera le plus vos propres besoins tout en respectant votre budget. Pour des menus travaux, trois soumissions peuvent sembler beaucoup, vous pouvez alors vous contenter de deux entrepreneurs différents en privilégiant celui qui vous avantage le plus.

Lire la suite

Partagez cet article :
renouvellement hypothécaire

Renouvellement hypothécaire : comment procéder ?

L’hypothèque représente les deux tiers des dettes des Québécois et pèse de plus en plus lourd sur leur revenu disponible. D’où l’intérêt de bien négocier son hypothèque et de magasiner à l’approche du renouvellement hypothécaire. Mais à quel moment faut-il s’en occuper ? Et comment procéder ?

Le renouvellement hypothécaire, l’occasion de revoir ses priorités

Le renouvellement d’hypothèque est l’occasion idéale de réorganiser ses finances en tenant compte de ses projets de vie. En effet, la situation du foyer peut avoir évolué depuis la souscription de l’hypothèque ou son dernier renouvellement.
Par exemple, vous pouvez profiter du renouvellement d’hypothèque pour :

  • Réduire la durée de remboursement afin de rembourser l’hypothèque au plus vite et payer le moins d’intérêts possible. Vous avez notamment la possibilité de passer des paiements mensuels à des paiements accélérés aux deux semaines.
  • Au contraire, diminuer le montant du paiement mensuel si la mensualité actuelle est trop élevée. Car dans le cas où plus de 40% de votre revenu brut est consacré au remboursement de vos engagements financiers, dont l’hypothèque, et des autres dépenses de logement, il y a de fortes chances que vous éprouviez des difficultés à parvenir à boucler votre budget chaque mois. Vous pouvez par exemple augmenter le montant de l’hypothèque afin de regrouper d’autres dettes dont le taux d’intérêt est élevé.
  • Négocier un prêt ouvert si vous envisagez de revendre votre bien avant l’échéance hypothécaire.

Lire la suite

Partagez cet article :
vente sans garantie légale

Vente sans garantie légale : qu’est-ce ça signifie et peut-on acheter ?

On vous propose la vente sans garantie légale du bien immobilier de vos rêves? Si vous ne connaissez pas encore ce terme, pas de panique, voici nos explications sur ce que cela implique, notamment en termes de protection vis-à-vis du vendeur et du bien que vous souhaitez acquérir. Prenez le temps de prendre connaissance de ces informations avant tout achat d’un bien.

La vente d’un bien au Québec

  • Avec garantie légale immobilière

En général au Québec, tout bien immobilier est vendu avec une protection dite de garantie prévue par la loi. Cette garantie légale immobilière veut dire que le vendeur garantit devant la loi que le bien immobilier lui appartient entièrement et que celui-ci est en bon état général. Le bien peut avoir des défauts importants ou encore des contraintes graves, mais le vendeur doit alors en avoir avisé l’acquéreur avant la vente. Cette garantie légale est inscrite dans le Code civil du Québec (articles 1723 à 1731). Elle comporte deux clauses, la garantie de qualité qui concerne les vices cachés, soit les défauts qui affectent la fonctionnalité de l’immeuble, et la garantie de droit de propriété qui concerne les vices de titre de propriété. Un vice de propriété pourrait par exemple réduire ou restreindre le droit de propriété de l’acquéreur.

  • Sans garantie légale immobilière

Si vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves, mais que sa vente comprend la notion «sans garantie légale immobilière» ou «à vos risques et périls» au sein du contrat de vente, cela signifie que le vendeur ne vous assure aucune garantie sur la qualité du bien ainsi que sur la validité du titre de propriété.

Lire la suite

Partagez cet article :
Comment préparer sa maison pour le printemps

Comment préparer sa maison pour le printemps ?

Après chaque rude hiver canadien, le printemps laisse place à un nouvel élan dans nos vies comme dans notre maison. Pour profiter des joies, mais aussi des bienfaits de la belle saison, voici comment préparer sa maison en vérifiant notamment l’état de certains éléments à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour vous aider, voici une liste de tâches à faire pour votre maison.

Que faut-il vérifier pour laisser place à la quiétude printanière ?

Vérifier les fondations de votre habitation : les vérifications printanières et la préparation de votre maison pour le printemps doivent débuter par la vérification des murs de fondation de votre habitation qui sont sa base. Les déplacements, les fissures, les traces d’eau, les effritements et autres dommages doivent observés et vérifiés par des professionnels afin d’éviter que ceux-là ne prennent de l’ampleur et ne causent de gros dégâts.

Faire vérifier votre toiture : parce que votre toit a dû affronter de nombreuses conditions climatiques extrêmes lors de l’hiver, il est important de profiter du redoux pour faire vérifier votre toiture par des professionnels afin de prévenir certains risques qui peuvent être importants pour l’ensemble de votre maison.

Lire la suite

Partagez cet article :
Investir dans un immeuble à revenu à Montréal

Investir dans un immeuble à revenu à Montréal : que faut-il savoir?

Avec 811 000 logements dédiés à la location et 40 % du total du parc canadien, Montréal est l’un des marchés locatifs les plus importants du pays. Et comme il se porte plutôt bien actuellement, il est clairement intéressant d’investir dans un immeuble à revenu à Montréal. Mais quels sont les aspects à connaître pour se lancer?

Le marché locatif est dynamique

Avec un taux d’inoccupation qui oscille autour de 4 %, soit seulement à un point du seuil d’équilibre, le marché locatif sur Montréal souffre peu de la vacance locative. Et en y regardant de plus près, les biens qui ne se louent pas restent sur le marché non pas du fait d’une surabondance de l’offre, mais parce qu’ils sont, soit trop chers, soit en mauvais état, soit les deux.

Une tendance qui semble se confirmer, les perspectives étant plus plutôt bonnes pour les investisseurs : en effet, les prévisions du marché de l’emploi sur la première ville du Québec sont optimistes. De nombreuses entreprises, comme Ubisoft ou Breather, ont embauché sur 2016, portant le nombre de créations d’emplois sur le Québec à 85 400 pour l’année dernière, dont la plupart sur Montréal. L’année 2017 a été très bonne et selon les prévisions, l ‘année 2018 le sera également.

Lire la suite

Partagez cet article :
Travaux en copropriété au Québec

Travaux en copropriété au Québec : comment sont-ils financés ?

Lorsqu’on vit en copropriété, on partage un même immeuble avec plusieurs personnes et bien que celui-ci soit subdivisé en différentes sections, il reste que dans le cas des travaux de rénovation, il y a des conditions particulières qui sont différentes à celles des propriétaires de maisons individuelles. Il faut d’abord distinguer si les travaux en copropriété auront lieu dans une partie commune, privative ou commune à usage restreint, afin de savoir qui paiera pour ceux-ci.

Ensuite, on se tourne vers la convention de copropriété pour savoir quelles sont les spécifications qui s’y trouvent au sujet des travaux de rénovation.

Les travaux individuels

Un projet de rénovation ayant lieu dans une section privative du condo relèvera de la responsabilité du copropriétaire concerné. Quand on parle de sections privatives, on pense aux éléments qui ne sont pas exposés à l’extérieur et aux parties communes, comme les armoires de cuisine ou les portes intérieures.

Les travaux qui représentent des changements majeurs, même s’ils sont effectués dans les sections privatives, devront possiblement faire l’objet d’une consultation, ou alors le copropriétaire devra au moins avertir les autres.

Lire la suite

Partagez cet article :
5 bonnes raisons d'acheter une maison à Laval

5 bonnes raisons d’investir dans l’achat d’une maison à Laval

Lorsqu’on arpente les rues de Laval, il est parfois difficile d’imaginer que seulement quelques décennies plus tôt, on y trouvait principalement des champs et quelques petits villages qui n’étaient pas encore rassemblés sous un même nom. De nos jours, on voit plutôt une ville en pleine effervescence qui reprend les avantages d’une métropole tout en maintenant le calme de la banlieue. La municipalité située sur l’île Jésus compte désormais plus de 400 000 habitants et ce nombre est en croissance. Son attractivité fait en sorte qu’il est intéressant de songer à l’achat d’une maison à Laval.

Découvrez 5 raisons d’acheter une maison à Laval

1) Les prix accessibles et le marché immobilier avantageux

Troisième ville en importance au Québec, Laval jouit actuellement d’un marché immobilier très dynamique. En général, on y trouve des prix plus accessibles qu’à Montréal, offrant aux futurs acheteurs la possibilité de trouver la maison qui leur convient à un prix qu’ils peuvent se permettre. Alors que dans la ville voisine, il est rare et souvent très dispendieux de trouver une maison unifamiliale avec une cour arrière privée, à Laval, la plupart des maisons en sont dotées.

De par le développement relativement récent de la ville, on trouve beaucoup de projets immobiliers modernes et au goût du jour. De plus, il y a beaucoup de bungalows et de maisons datant des années 60 et 70. Une grande part de celles-ci ont été rénovées dans les dernières années pour les adapter aux tendances et technologies du présent.

Lire la suite

Partagez cet article :
Syndicat de copropriété au Québec

Le rôle et fonctionnement d’un syndicat de copropriété au Québec

Dès que la déclaration de copropriété d’un immeuble est publiée, le syndicat de copropriété est créé. Personne morale immatriculée auprès du Registraire des entreprises, il a pour mission de conserver le bâtiment, de l’administrer dans l’intérêt de la collectivité et de veiller au respect des dispositions de la déclaration de copropriété.

Le rôle du syndicat de copropriété

Le syndicat de copropriété est une personne morale gérée par un conseil d’administration et une assemblée des copropriétaires qui a pour rôle :

  • De conserver l’immeuble en bon état tant en ce qui concerne les parties communes que privatives : entretenir l’immeuble, effectuer les réparations, planifier et organiser les travaux, forcer un copropriétaire par toute voie de droit à exécuter les réparations qui lui incombent.
  • D’administrer les parties communes : mettre en place le personnel, les contrats d’assurance et d’entretien, veiller à la bonne exécution des tâches, tenir les registres et tous documents officiels de la copropriété, vérifier l’état de l’immeuble, accompagné de professionnels si nécessaire, recouvrer les paiements des charges, comptabiliser et régler les dépenses et gérer le compte de la copropriété.
  • De convoquer et organiser les assemblées de copropriétaires, rendre compte de sa gestion sur l’année écoulée, fixer le budget et la part des copropriétaires au fonds de prévoyance destiné aux travaux importants.
  • De s’assurer du respect des dispositions de la déclaration de copropriété et des règlements par l’ensemble des copropriétaires et des occupants de l’immeuble

Lire la suite

Partagez cet article :

Page 1 de 3