La COVID-19 vous force à rester chez vous en télétravail ? Le travail à domicile vous expose à de multiples sources de distractions. Et pour peu que vous partagiez votre logement avec votre famille ou des colocataires, il peut être très difficile de rester concentré. Retrouvez nos 5 conseils pour organiser un espace de travail à la maison.

1- Délimitez un espace de travail fermé et privé

Pour se couper des distractions pouvant survenir dans votre espace de travail, commencez par établir des barrières physiques. Si vous en avez la possibilité, transformez une pièce fermée de votre domicile en bureau. Ce peut être votre chambre ou l’ancienne salle de jeu de votre logement.

Si vous n’avez pas de pièce fermée disponible, vous pouvez choisir de travailler dans votre salon ou votre salle à manger. Mais il est tout de même important de pouvoir s’isoler. Aménagez votre espace pour le rendre propice à la concentration. N’hésitez pas à réorganiser la pièce pour y mettre un bureau, un ordinateur et dressez autant que possible des barrières physiques. 

L’installation d’un rideau ou d’un auvent pour séparer une pièce en deux peut par exemple être une bonne idée. Cela permet de se couper du reste des occupants du domicile, et de définir un espace dédié au travail où vous pourrez vous concentrer. N’oubliez pas de définir des règles avec les autres occupants de votre logement. Quand vous êtes dans cet espace, vous ne devez être dérangé que par les courriels de vos collègues !

2- Vérifiez la qualité de votre connexion internet

En fonction des besoins de votre travail, il est possible que vous ayez besoin d’une connexion de meilleure qualité que celle que vous utilisez à la maison. Votre travail peut requérir l’utilisation de logiciels coûteux en bande passante, ou l’échange de fichiers volumineux avec vos collègues. Ce point est d’autant plus important si vous êtes plusieurs dans votre logement à travailler à distance.

N’hésitez pas à adapter votre abonnement pendant la durée du confinement pour améliorer votre connexion. Peut-être même votre employeur pourra-t-il vous rembourser la différence. Chaque temps de téléchargement est un moment propice à l’apparition d’idées parasites qu’il faut à tout prix éviter !

3- Éclairez votre espace

Un espace de travail manquant de lumière nuit fortement à la concentration. Si votre espace et trop sombre, si vous devez plisser les yeux pour lire, vous vous fatiguerez plus rapidement. Il est conseillé de privilégier autant que possible la lumière naturelle. Mais vous devez également avoir des sources de lumières artificielles à partir du moment où la luminosité extérieure baisse.

N’hésitez pas à multiplier les sources de lumière. Une lampe suspendue permet un éclairage uniforme de la pièce, mais il est important de disposer également d’une lampe de bureau pour un éclairage d’appoint. Orientez l’éclairage de manière à ne pas vous gêner lorsque vous travaillez sur votre ordinateur. Une lampe de bureau bien installée ne doit pas être déplacée ou réinstallée dans la journée.

4- Meublez votre espace de travail intelligemment

Chaque élément de votre espace de travail doit être choisi avec soin pour vous aider à travailler. Ne vous refusez rien ! Chaque espace de travail sera différent en fonction de votre emploi. Essayez de recréer un espace similaire à celui de votre bureau. Avec le même espace de rangement, et un mobilier similaire. Petit tour d’horizon :

a) La chaise

Privilégiez une chaise par rapport au canapé ou au transat ! Plus sérieusement, la chaise doit être confortable et ergonomique pour bien soutenir votre dos. Outre la prévention de maux de dos regrettables, être bien assis a un impact majeur sur la fatigue, et donc à long terme sur la capacité de concentration.

b) Le bureau

Le bureau doit être aussi vaste que le permet votre espace et contenir de nombreux rangements. Avoir un bureau spacieux et aéré est essentiel pour la concentration. Si vous prévoyez de passer beaucoup de temps à la maison dans les prochains mois, l’achat d’un bureau adapté à vos besoins peut révolutionner vos journées de travail.

3) Le matériel de bureau

Organisez le matériel dont vous pourriez avoir besoin afin de limiter les déplacements inutiles et créer un environnement favorable au travail. L’écran de votre ordinateur doit être idéalement installé à hauteur des yeux et la souris doit se trouver au niveau du clavier. C’est la disposition la plus naturelle pour travailler et qui fatigue le moins.

Placez si possible votre imprimante, et vos recharges à portée de main, ainsi que vos stylos et vos chargeurs. Chaque déplacement est l’occasion d’une perte de concentration. Pour rester productif, essayer de limiter vos déplacements aux pauses que vous avez prévues dans votre journée.

5- Rangez pour mieux travailler

Enfin, prenez 15 minutes tous les jours pour ranger votre espace de travail avant de commencer. Un espace de travail dégagé est le signe d’un cerveau aéré. Multipliez les rangements dans votre espace de travail. Classez vos fiches dans un tiroir ou étiquetez les dossiers sur votre étagère. En plus de gagner du temps, vous gagnerez en concentration !

Partagez cet article :