Que l’on soit propriétaire ou locataire d’une maison, d’un appartement tout comme d’un condo, l’assurance habitation est un élément nécessaire lors de l’emménagement dans votre logement. Au Québec, il existe différents types de contrats d’assurance habitation pour satisfaire vos besoins. Contrairement à l’assurance automobile, la loi québécoise n’oblige pas à la souscription d’un contrat d’assurance habitation, mais celle-ci est toutefois vivement recommandée, car sans assurance, une simple négligence pourrait vous coûter très très cher !

Alors que certains contrats d’assurance habitation offrent une couverture minimale, d’autres proposent des garanties des plus étendues. ​Le contrat d’assurance habitation couvre aussi bien les meubles de l’assuré que les murs du logement. Il vous faut savoir qu’en général, tous les types de contrats d’assurance habitation incluent également un montant pour couvrir votre responsabilité civile personnelle, c’est-à-dire les dommages que vous pourriez causer à autrui ou à vos biens.

Les différents types d’assurance habitation au Québec

Les assurances habitation par niveau de risques 

  • L’assurance de type “tous risques”

Souvent nommé formule générale ou globale, le type de contrat d’assurance habitation tous risques permet comme son nom l’indique d’être assuré pour tous les risques sur le bâtiment et vos biens qui sont mentionnés au contrat. Au Québec, c’est le meilleur contrat d’assurance habitation possible puisqu’il offre les plus grandes protections possible, dans la mesure du raisonnable bien sûr. Vous l’aurez compris, les avantages de ce type de contrat sont importants. On peut notamment mentionner celui d’avoir des couvertures étendues aux dommages que vous pouvez occasionner à vos propres biens. Vous pourrez alors ne plus craindre d’échapper votre verre de vin sur votre joli et précieux tapis oriental ! 

  • L’assurance habitation de type “étendue”

Plus économique que le contrat d’assurance de type “tous risques”, le contrat “étendu” comporte deux grands types de protection. La première s’applique d’abord au bâtiment. Elle peut en général couvrir tous les risques qui concernent la bâtisse sauf ceux qui sont expressément exclus et donc annotés dans le contrat. La deuxième protection couvre vos biens, vos meubles et vos objets contre un nombre limité de risques inscrits au contrat. 

  • L’assurance habitation de type “base”

Ce type de contrat dit de base ou encore standard est le minimum requis pour obtenir une protection de votre logement. Il couvre spécifiquement les risques mentionnés dans la police d’assurance, et en général il couvre le feu, le vandalisme, le vol, la chute d’objets, le choc de véhicules terrestres, la grêle ou encore les tempêtes de vent.

Les assurances habitation en fonction de votre situation 

  • L’assurance propriétaire ou immeuble à revenu

L’assurance propriétaire que l’on peut aussi nommer assurance immeuble à revenu couvre les résidences unifamiliales et multifamiliales qui peuvent regrouper jusqu’à six logements occupés en totalité ou en partie. Cette assurance couvre de nombreuses choses telles que les biens de l’assuré (murs du bâtiment, dépendances et contenu des lieux), les frais de subsistance supplémentaires ainsi que sa responsabilité civile (les dommages accidentellement causés aux autres). La responsabilité civile dans le cadre de ce type de contrat permet notamment de couvrir les risques de la vie privée d’une personne partout dans le monde. 

  • L’assurance habitation pour un locataire 

Le contrat d’assurance habitation pour un locataire occupant un logement est similaire à celle d’un propriétaire à la différence près qu’elle ne protège pas le bâtiment et les dépendances qui ne relèvent en effet pas des choses à la charge du locataire. Ce type d’assurance couvre par contre ​les biens meubles et objets du locataire. L’assuré doit par contre être en mesure de déterminer quel montant il désire souscrire en se basant sur la valeur de remplacement de ses biens lors de la signature du contrat d’assurance. Afin d’avoir la meilleure estimation possible de la valeur de remplacement de vos biens, n’hésitez pas à faire l’inventaire de vos possessions en défaisant vos boîtes lors de votre emménagement dans votre nouveau logement. Sachez que le Bureau d’assurance du Canada propose notamment aux assurés un outil personnalisable pour effectuer cet inventaire.

  • L’assurance habitation pour les copropriétaires d’un bâtiment  

L’assurance habitation dédiée aux copropriétaires qui occupent un logement sert à assurer les habitations individuelles ou les parties exclusives des copropriétaires que l’on connaît sous le nom de condo. Les risques couverts ainsi que les extensions, limitations et exclusions de ce type de contrat d’assurance habitation sont à peu de choses près semblables à celles de l’assurance habitation dédiée aux propriétaires, sauf qu’elles prennent en compte les besoins précis des copropriétaires et les circonstances particulières comme par exemple les améliorations locatives.

On retrouve également d’autres types de contrat qui concernent des cas et situations plus particulières. On peut notamment mentionner l’assurance pour résidence secondaire ou résidence saisonnière, l’assurance pour propriété louée à des tiers, l’assurance spéciale pour dégât des eaux, etc. En fonction de votre propre situation et de celle de votre logement à couvrir, vous trouverez alors le contrat d’assurance adapté à vos besoins.

Partagez cet article :