Découpée en 19 arrondissements, la ville de Montréal est une large municipalité fait de quartiers tous différents qu’il vous faut apprendre à connaître avant de vous installer dans l’un d’eux. Pour réussir à trouver le quartier dans lequel vous vous sentirez le plus à votre aise, et également trouver le logement de vos rêves pour débuter votre vie montréalaise, voici nos conseils.

Se loger au Québec et en particulier à Montréal

Découpée en 19 arrondissements, la ville de Montréal est une large municipalité fait de quartiers tous différents qu’il vous faut apprendre à connaître avant de vous installer dans l’un d’eux. Pour réussir à trouver le quartier dans lequel vous vous sentirez le plus à votre aise, et également trouver le logement de vos rêves pour débuter votre vie montréalaise, voici nos conseils.

Se loger au Québec et en particulier à Montréal

  • Réunissez préalablement les documents nécessaires à la signature d’un bail
    Montréal est une ville très demandée et certains arrondissements sont littéralement pris d’assaut pas les potentiels locataires. Les logements mis en ligne et forcément ceux qui ont le meilleur rapport qualité-prix partent très vite. Pour éviter de les louper, il faut alors préférablement avoir en main tous les documents nécessaires à la signature d’un bail comme vos papiers d’identité, votre visa (si vous êtes étranger), vos bulletins de salaire ou encore votre preuve de l’ouverture d’un compte en banque canadien. Même s’il vous apprécie, un propriétaire favorisera en effet une personne qui a tout prévu pour lui faciliter et accélérer la tâche de location de sa propriété.
  • Consulter les annonces de location de logement en ligne ou dans les quotidiens
    Pour avoir accès à des visites rapidement et éviter de payer un logement temporaire plus cher, consultez les annonces le plus vite possible car les logements ont tendance à très vite s’envoler à Montréal. Branchez-vous sur les meilleurs sites d’annonces immobilières en ligne, mettez des alertes avec vos critères et consultez également les annonces des journaux quotidiens.
  • Promenez-vous dans les quartiers que vous avez repéré
    Si vivre dans un quartier dont l’esthétique et l’architecture nous attire est très agréable, il faut également prendre connaissance d’autres critères importants. En tant qu’habitant à temps complet dans un quartier, vous aurez notamment besoin d’avoir un bon accès aux services dont vous avez besoin et d’avoir soit de la tranquillité soit beaucoup d’animation selon vos envies.
  • Visitez plusieurs logements afin de faire un choix éclairé
    Si vous êtes nouvel arrivant et que vous ne connaissez que très peu le marché immobilier québécois, prenez le temps de visiter plusieurs logements différents afin d’avoir un aperçu d’ensemble du marché de l’immobilier à Montréal. Vous pouvez ainsi éviter de penser que vous êtes tombé sur une bonne affaire ou le contraire tout en vous trompant, notamment si vous faites une comparaison avec votre région d’origine.
  • Posez les bonnes questions aux propriétaires des logements visités
    N’hésitez pas à poser des questions aux propriétaires des logements, car ils sont là pour vous renseigner. Posez les questions lors de la visite de logement et même avant si vous voulez éviter de vous déplacer si certains critères auxquels vous tenez ne sont pas présents dans le logement. Voici quelques questions à poser :
    • Est-ce que l’eau chaude, l’électricité et le chauffage sont compris dans le prix du loyer? Si non, quel est le prix moyen pour ses services dans ce logement?
    • Quels équipements sont inclus dans le logement (cuisinière, réfrigérateur, machine à laver, etc.) ?
    • Il y a-t-il un petit espace extérieur accessible?
    • Le logement dispose-t-il d’un balcon ou d’une terrasse?
    • La peinture de cette pièce qui est défraîchie peut-elle être refaite et qui paiera les travaux?
    • Etc.
  • Envisagez également la colocation
    Si vous voyez que les prix des logements entiers ne sont pas accessibles à votre budget ou encore que votre situation est un peu trop précaire pour avoir un bail à vous seul, n’hésitez pas à envisager de prendre un appartement en colocation, même de façon temporaire.
  • Prenez les précautions nécessaires aux mois d’hiver
    Attention, même si vous arrivez durant l’été au Québec, il faudra toujours garder en tête que les hautes températures ne vont pas durer et qu’il vous faut alors mettre un point d’honneur à vérifier l’isolement des logements que vous visitez. Vérifiez l’état des fenêtres, le double vitrage ou encore la facilité de déneigement à l’entrée de l’immeuble.
  • Visitez préférablement deux fois l’appartement de votre choix
    Pour savoir si l’appartement est vraiment paisible, s’il est bien isolé de celui des voisins ou encore si le voisinage et la rue ne sont pas trop bruyants, mieux vaut venir deux fois visiter l’appartement qui vous a plu. Aussi, si vous visitez le logement le soir, alors que le soleil est déjà couché, n’hésitez pas à demander une autre visite en journée afin de vous assurer de la luminosité dans les pièces à vivre. La luminosité est notamment un critère important l’hiver au Québec.
  • Renseignez-vous sur vos droits et vos devoirs
    Même si vous êtes heureux d’avoir trouvé un logement et que vous sentez que vous pouvez faire 100 % confiance à votre nouveau propriétaire, l’arrivée dans un nouvel endroit nécessite que vous preniez le temps de vous renseigner sur les lois, sur vos droits ainsi que sur vos devoirs en tant que locataire.
Partagez cet article :