Avec un marché locatif qui se porte plutôt bien du fait de la rareté des logements disponibles, les propriétaires de locations situées au Québec n’ont pas vraiment de souci à se faire pour trouver des locataires. Mais la quantité de candidats locataires ne garantit pas pour autant la qualité des profils. Quelles sont les méthodes permettant de sélectionner des locataires sérieux, qui non seulement paient leur loyer, mais adoptent également un comportement approprié?

Investissez dans un bien de qualité et situé sur un secteur demandé

Une des manières d’attirer de bons locataires consiste à détenir un bien entretenu et situé dans un immeuble de qualité, offrant une panoplie de services et de commodités. Ce type d’investissement, situé sur un secteur en demande, garantit non seulement d’échapper au risque de vacances locatives, mais assure également des bonnes conditions de revendre le logement dans de bonnes conditions.

Posez les bonnes questions

Lors de la rencontre avec les locataires potentiels, le propriétaire doit poser les bonnes questions concernant notamment les revenus et charges des candidats et négocier les termes et conditions de la location. Si ces investigations ont des effets limités, elles contribuent toutefois à recueillir des informations vérifiables concernant la solvabilité du candidat locataire.

Faites faire une enquête de crédit

Avec le consentement du locataire, il est possible de connaître les adresses actuelle et antérieure du candidat. Ces renseignements permettent au propriétaire de recourir aux services d’un bureau de crédit afin de vérifier les habitudes de paiement du locataire. Si le candidat refuse de donner ce type de renseignements, cela n’augure rien de bon et le plus sage est de reporter sur choix sur un autre locataire potentiel.

Lancez également une enquête de pré-location

Il existe de nombreux organismes et associations de propriétaires qui proposent de réaliser des enquêtes de pré-location. Plus poussée qu’une enquête de crédit, une enquête de pré-location peut contenir :

  • un score de crédit, un indice de faillite et une indication de faillite antérieure
  • des informations sur les propriétaires actuels et précédents, la confirmation d’adresse du candidat, d’emploi, de revenus
  • des renseignements sur les antécédents criminels et civils du locataire potentiel et la vérification de son dossier à la Régie du Logement.

Consultez les jugements rendus par la Régie du Logement

Il existe deux manières de consulter les archives des jugements rendus par la Régie du logement du Québec : consulter sur place, ou en ligne les archives des jugements rendus, sachant que sur internet les derniers jugements remontent jusqu’à novembre 2009. En quelques secondes, et simplement avec le nom et le prénom du candidat, on accède aux jugements éventuels rendus suite à une demande de recours effectuée par le candidat locataire ou son propriétaire. On prend ainsi connaissance de l’ensemble des jugements rendus, incluant l’identité des demandeurs, les motifs des demandes ainsi que les résultats des jugements.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, les procédures et les soucis avec les autres occupants de l’immeuble, mieux vaut prévenir que guérir : le plus sage pour le propriétaire en matière de sélection de locataires reste encore de prendre le temps nécessaire afin de vérifier les informations fournies par le candidat et d’investir dans une enquête la plus complète possible avant de signer un bail.

Partagez cet article :