Avec des ventes en hausse depuis deux ans, le marché immobilier montréalais se porte plutôt bien. Et force est de constater qu’un nombre croissant d’acquéreurs qui investissent aujourd’hui au Québec opte pour des condos. La raison est simple : ils sont plus abordables que les maisons et sont situés dans des secteurs très prisés par les nouveaux acheteurs. Mais à Montréal, est-il préférable d’acheter un condo dans le neuf ou l’existant ?

Pourquoi acquérir dans le neuf ?

  • Mis à part les quartiers Griffintown et Saint-Henri du secteur sud-ouest et Boucherville et Saint-Bruno sur la Rive-Sud, le marché reste à l’avantage des acheteurs même si le surplus de condos s’est résorbé en grande partie en 2016.
  • Le fait d’acheter sur plan permet de personnaliser l’intérieur de son condo car la plupart des promoteurs offrent la possibilité de choisir certains matériaux de finition et revêtements. L’acquéreur emménage dans un bien qui n’aura pas besoin de travaux sur le moyen terme et qui est aux normes en termes d’isolation thermique et phonique.
  • Les frais immédiats sont moins importants pour un achat dans le neuf : pas de frais de condo, pas d’hypothèque, ce qui laisse la possibilité d’épargner plus. Les charges de condo sont faibles les premières années, car de nombreux équipements sont encore sous garantie et il n’est pas nécessaire de faire de travaux dans les parties communes.
  • On peut bénéficier de rabais très intéressants en investissant dans le neuf et notamment:
    • acheter juste avant que le projet atteigne 50% des ventes afin de négocier les prix, les promoteurs étant pressés d’atteindre ce quota pour commencer la construction.
    • acquérir les queues de programmes pour faire une bonne affaire et gagner au minimum 10% du prix
    • faire le tour des promoteurs afin de mettre les programmes en concurrence pour faire baisser les prix de 5% en moyenne 5%
  • À Montréal, il existe un programme municipal d’aide à l’acquisition d’une propriété qui permet aux primo-accédants de profiter d’un montant forfaitaire à l’achat d’une propriété résidentielle neuve et d’un remboursement des droits de mutation sous certaines conditions.
  • Les condos de qualité prennent de la valeur et comme les autres biens sont exonérés d’impôt sur la plus-value en cas de résidence principale.

Les avantages à acheter un condo existant

  • Avec les condos existants, on voit ce qu’on achète et on ne risque pas d’être déçu du résultat final : on se rend bien compte des volumes, de la qualité de la construction ou encore des finitions qui sont comprises.
  • Le bien est rapidement disponible, ce qui permet d’envisager un emménagement à court terme et d’organiser la revente du bien actuel.
  • Dans les condos existants, il n’y a pas de risques de bagarres avec le promoteur ni d’augmentations de charges injustifiées comme c’est le cas dans les condos nouveaux dont les budgets de fonctionnement sont sous-évalués. Dans les copropriétés établies, il est notamment possible consulter le registre de la copropriété et les comptes antérieurs.
  • Les prix au pied carré sont beaucoup moins chers que dans le neuf ce qui permet de s’offrir plus de volumes pour le même budget.
  • Dans les condos anciens, hormis en ce qui concerne les travaux réalisés dans la copropriété, il est possible de décider comment prioriser les travaux, pour procéder rapidement aux urgences comme les mises aux normes de sécurité et différer les travaux et aménagements optionnels.
  • Certaines copropriétés anciennes ont un cachet sur lequel ne peuvent pas rivaliser les copropriétés nouvelles : boiseries, vitraux, planchers, hauteurs sous plafonds, moulures …

Faut-il acheter un condo neuf ou existant à Montréal ? Il n’existe pas de réponse standard, les deux types de propriété présentant chacun des avantages comme des inconvénients. C’est donc clairement en fonction de ses goûts, de ses priorités et de ses besoins que l’on choisit. Les amateurs du charme de l’ancien, ou les personnes devant déménager rapidement se tourneront plutôt vers un condo existant tandis que les acquéreurs au budget confortable, peu pressés et prêts à acheter sur plan s’orienteront plus volontiers vers le neuf.

Partagez cet article :