Saviez-vous que La Cité-Limoilou de la ville de Québec est le plus petit arrondissement de la capitale québécoise ? Si vous cherchez à en savoir plus sur ce quartier qui attire votre attention, voici son portrait par Logis Québec.

Le charmant quartier de La Cité-Limoilou qui comprend le centre-ville ainsi que le Vieux-Québec est un arrondissement historique qui représente 4,8 % de la superficie totale de la ville malgré qu’il soit son plus petit arrondissement.

La Cité-Limoilou, un petit quartier très attractif

La petite taille de La Cité-Limoilou ne l’empêche pas d’occuper le premier rang en matière démographique. Le quartier constitue en effet le lieu de résidence de plus de 20 % des habitants de la ville ce qui en fait un espace urbain, avec une forte densité et une grande animation. De par son histoire, mais aussi de sa situation géographique, l’arrondissement de La Cité-Limoilou assume la fonction de centre-ville de Québec.

Qui habite La Cité-Limoilou ?

Selon recensement Canada, la densité de la population du quartier se situe à 4 820 habitants par km2 dans son ensemble. Dans sa population, La Cité-Limoilou présente une diversité socio‐économique importante. Des zones plus favorisées côtoient ainsi des secteurs moins favorisés d’un point de vue économique, mais aussi social. La Cité-Limoilou est habitée par 20,3 % de personnes âgées, ce qui en fait le quartier qui présente la deuxième plus forte proportion de personnes de 65 ans et plus. Il est aussi le quartier à la plus faible proportion de personnes âgées de 14 ans et moins, soit 8,6 % de sa population.

L’environnement de vie dans le quartier Limoilou

Ce qui saute aux yeux en observant cet arrondissement est bien évidemment le fait qu’il soit fortement marqué par l’importante dénivellation entre la Haute‐Ville de la Basse‐Ville. Cette configuration est cependant bien aménagée par la ville de Québec. En effet, pas moins de cinq voies de circulation permettent aux automobilistes de franchir cet obstacle. Quant aux piétons, ils peuvent utiliser l’ascenseur, le funiculaire ou l’un des quelque 30 escaliers qui s’accrochent à la paroi rocheuse de la ville.L’arrondissement La Cité-Limoilou est aussi unique, car il est entouré de plusieurs barrières naturelles qui sont le fleuve Saint-Laurent, le cap Diamant et la falaise qui créent une frontière au sud du quartier, mais aussi la rivière Saint‐Charles qui traverse une partie de l’arrondissement. Ces environnements naturels agréables constituent pour certains une entrave aux déplacements en voiture, mais sont surtout pour la majorité des habitants des lieux de vie agréables, des espaces de loisirs et de rassemblement. L’entrave aux déplacements à cause de la situation environnementale est cependant moindre puisque le quartier dispose d’un réseau routier bien développé qui permet une communication directe avec plusieurs réseaux routiers local et provincial. On a rapidement accès aux autoroutes Dufferin‐Montmorency, Laurentienne et Félix‐Leclerc.

Un quartier de services et d’activités

Outre ses espaces naturels, le quartier de La Cité-Limoilou combine une grande variété d’activités commerciales, culturelles, politiques et industrielles, car il est comme nous l’avons déjà évoqué, le coeur et le centre-ville de la ville de Québec. Ce quartier représente la partie la plus ancienne de la ville de Québec, son cœur administratif avec la colline parlementaire et le coeur touristique avec le Vieux‐Québec et les plaines d’Abraham. Il existe, dans La Cité-Limoilou, 66 dépanneurs. Malgré sa situation géographique exceptionnelle, La Cité-Limoilou est très bien servie en services pour ses habitants, mais aussi bien sûr pour les nombreux touristes qui s’y promènent. On trouve ainsi plus de 54 épiceries, incluant 9 épiceries fines et 3 détaillants de fruits et légumes, mais aussi une grande quantité de restaurants rapides. L’arrondissement profite enfin d’une offre de services de santé parmi les plus importantes de la ville, il compte 6 des 11 centres hospitaliers et près du tiers des pharmacies de la ville de Québec.

Un quartier esthétiquement très attractif

Parce qu’il est le centre-ville historique de la ville de Québec, le quartier est très attractif et de par son histoire et son environnement très esthétique. Développé en espace urbain à la fin du 19e siècle, le quartier à été construit sur le modèle des villes américaines, avec une configuration en damier avec des artères nommées par numéro. Cependant, ce modèle américain est accompagné d’une grande référence européenne de par son passé historique de colonie française. C’est en effet, un quartier fortifié qui comprend aussi de nombreuses habitations anciennes à deux ou trois étages ainsi que de larges faubourgs, aux portes extérieures des fortifications. Ces faubourgs constituent des artères importantes qui sont des axes principaux permettant la pénétration des véhicules dans le centre-ville. Le boulevard Charest en continuité avec l’autoroute Félix‐Leclerc en est le parfait exemple.

La Cité-Limoilou est alors pour résumer le coeur historique, touristique et administratif de la ville de Québec où se concentre un grand nombre de services de santé, de commerces ou encore de participation sociale. C’est également un quartier apprécié pour ses espaces verts imposants qui profitent à sa grande densité de population.

Partagez cet article :